Castres, une ville attractive

D’aucuns disent que Castres manque d’attractivité et que pour cette raison, la démographie baisse. Les derniers chiffres de l’Insee montrent pourtant une inversion de la courbe démographique : sur la période 2012-2017 une progression d’une centaine de personnes et de près de 300 sur la dernière année.

Il s’agit d’une tendance timide, qu’il convient de souligner puisque c’est une première depuis plus de deux décennies.

Par ailleurs, le palmarès des « villes et villages où il fait bon vivre » classe Castres, en première position pour le Tarn et 67ième sur plus de 34 000 communes au niveau national.